Conseils pratiques et philosophiques d'Odin

L’origine des Runes remonte à une ancienne Légende scandinave, où les dieux ont fait présent des Runes à Odin, afin de créer pour les Hommes des destins florissants et merveilleux.
??

Les Grands Conseils d'Odin

L’Hávamál, « L'Ode du Très-Haut » ou « Les Paroles d'Óðinn » est un poème didactique du monde paysan de l'Edda poétique, écrit en vieux norrois, où Odin, le « Très-Haut » (hinn hávi) partage à la fois des conseils pratiques et philosophiques sur la communication, la réputation, l'amitié et pour une vie meilleure en général. Il donne en peu de paroles, des conseils de sagesse sur un mode de vie qu'est censé appliquer tout homme de mérite, vaillant, preux ou sage.

Son titre peut se traduire par « les Dits du Très-Haut » ou « les paroles du Très-Haut » ou encore « les Grands Conseils ». Loin d'appartenir à un dogme religieux, ce texte eddique est réparti en 165 strophes très implicites, qui permettent au lecteur de s'enrichir spirituellement.

Codex Regius - Livre du roi - Edda poétique
Codex Regius (GKS 2365 4to).
La seule source survivante du poème se trouve dans le manuscrit islandais : « Codex Regius » ou « Livre du roi », une collection de poèmes en vieux norrois, datant du milieu du XIIIe siècle. L'histoire du Codex Regius nous est inconnue jusqu'en 1643, date à laquelle l'évêque luthérien de Skálholt (localité islandaise), Monseigneur Brynjólfur Sveinsson, qui était aussi un poète, en fait l’acquisition avant de le léguer, en 1662, à Frédéric III, roi de Danemark. En 1971, il est rendu dignement à l'Islande au cours d'une grande cérémonie. Il est aujourd'hui gardé précieusement à l'Institut Árni Magnússon, à Reykjavík. Le Codex Regius mesure environ 19 cm sur 13 cm, et est composé de 45 feuilles de vélin. Il contenait à l'origine huit pages de plus, qui sont malheureusement manquantes de nos jours.

Que dit l’Hávamál ?

Les versets ou les strophes de l’Hávamál remontent certainement du IXe, voir du Xe siècle. La strophe numéro 76 ou 77 est probablement la section la plus connue du poème, car la plupart des Islandais connaissent ces lignes par cœur. Voici la version islandaise telle que décrite dans le manuscrit, et la traduction anglaise de Carolyne Larrington, professeur de littérature européenne médiévale, suivie d’une traduction française.

Islandais
« Deyr fé, deyja frændr, deyr sjálfr et sama ; ek veit einn, at aldri deyr : dómr um dauðan hvern. »

Traduction Anglaise
« Cattle die, kinsmen die, you yourself die ; I know one thing, which never dies : the judgment of a dead man's life. »

Traduction Française
« Les bovins meurent, les parents meurent, vous-même mourez ; je sais une chose, qui ne meurt jamais : le jugement de la vie d'un homme mort. »

Ce manuscrit vieux d’au moins 800 ans a eu une grande influence sur la culture islandaise, et est encore aujourd’hui une source d'inspiration pour beaucoup d’auteurs et d’artistes modernes. En conséquence, le Codex Regius a récemment été ajouté à la liste nationale islandaise du patrimoine documentaire, inscrit au « Registre de la Mémoire du monde ».

Inscription runique en marge d'un manuscrit
Inscription runique sur une marge d'un manuscrit islandais.

Alphabet antique

Les runes étaient utilisées dans de nombreuses langues germaniques à partir du IIe siècle, jusqu'à ce qu'elles cèdent, peu à peu, la place à l'alphabet latin. Bien que dans certaines régions, ils étaient encore utilisés au début du XXe siècle, d'une certaine manière, on pourrait dire ; que les gens utilisent encore les runes comme une forme d'expression ou de communication. Les variantes scandinaves des runes sont aussi connues sous le nom de « fuþark ». Le nom dérive de leurs six premières lettres de l'alphabet : « F U Þ A R K ». Cet alphabet est composé de 24 symboles runiques.

Utilisation magique

Le plus ancien système runique est souvent appelé « vieux Fuþark » ou « ancien Futhark » et est le système runique le plus facilement reconnaissable. L'ancien Fuþark était utilisé à des fins mystiques ainsi que pour l'écriture et pour des recommandations. La strophe 157 de l’Hávamál par exemple attribue aux runes le pouvoir de ramener à la vie, ce qui est mort. Dans cette strophe, Odin raconte ce récit :

Islandais
« Þat kann ek it tolfta, ef ek sé á tré uppi váfa virgilná ; svá ek ríst ok í rúnum fák, at sá gengr gumi ok mælir við mik. »

Traduction Anglaise
« I know a twelfth one, if I see up in a tree a dangling corpse in a noose ; I can so carve and colour the runes, that the man walks and talks with me. »

Traduction Française
« J'en connais un douzième, dans un arbre, si j'y vois un pendu oscillé à sa corde ; je peux graver et peindre des runes, qui feront marcher et parler le cadavre, et répondre à tout ce que je demande. »

Les inscriptions runiques trouvées sur différents artefacts indiquent la possibilité que les premières runes étaient principalement utilisées comme des « signes magiques », destinés à des charmes ou des rituels. L'étymologie exacte du mot « rune » est obscure. Il n'existe apparemment aucune racine en langue indo-européenne pour ce terme. Le mot « rune » signifie en « celtique commun » : secret, mystère, incantation, ou chose cachée. Cela semble indiquer que la connaissance des runes était à l'origine considérée comme « ésotérique », ou limitée et réservée à une élite.

Un livre sur les runes

Influencé par la poésie du Codex Regius, comme beaucoup d’autres auteurs, je suis fier de vous annoncer la publication d’un livre sur les runes, sortie le 13 octobre 2017. Inspiré par les mots d’Odin, ce livre s’applique à vous faire découvrir l'utilisation des runes comme « support divinatoire », pour vous apprendre à les tirer et les interpréter sans difficulté.

Comment tirer et interpréter les runes
Développer son potentiel relationnel grâce aux runes :
Apprendre à tirer et interpréter les runes.
En apprenant à décoder l’aspect divinatoire des runes, vous percerez les mystères de votre vie sociale, intime et amoureuse. Les runes en tant qu’instrument du développement personnel ou comme système de divination permettent de mieux comprendre le monde, son entourage, et ainsi à développer nos qualités relationnelles et rationnelles.

En savoir plus sur le livre

Titre : Développer son Potentiel Relationnel Grâce aux Runes : Apprendre à Tirer et Interpréter les Runes
Auteur : William’SK
Broché : 100 pages
Éditeur : Gaïa Esotérica (Sous la direction de)
Parution : 13 octobre 2017
Langue : Français
ISBN-10 : 1976588316
ISBN-13 : 978-1976588310
Dimensions : 12,9 x 19,8 cm
Prix : 13,00 € TTC

Disponible chez : Amazon, Barnes & Noble, Book Depository, Bokus,  Alibris, Adlibris et plus encore...


Conseils pratiques et philosophiques d'Odin
William'SK - © Gaïa Esotérica

Commentaires

Livres et Ouvrages édités

Nouveautés Éditeur, annonces des livres et documents à paraître ou récemment parus.
Découvrez les parutions annoncées par l'éditeur et auteur.

Édition Livre Fac-similé

Édition Livre Fac-similé
La Pierre Philosophale : Preuves Irréfutables de son Existence

Édition Livre Broché

Édition Livre Broché
Développer son Potentiel Relationnel Grâce aux Runes : Apprendre à Tirer et Interpréter les Runes

Musique et Album

Musique et Album
Single : Zen Paradise